Les maigres possessions des Turkanas, abandonnées, ont été pillées par les Toposas qui ont pris le contrôle de leurs pâturages.