Sélectionner une page

Hamaji magazine a rencontré Charlotte Candolfi et Francine Kabutura qui tiennent le boutique Hotel ‘Amata n’ubuki’. Elles nous font découvrir leur pays et la capitale Kigali.

Fermez les yeux et imaginez l’Afrique…

Moderne mais douce comme une mère, berceau de l’humanité, terre natale, terre des hommes, des animaux, d’espèces rares d’arbres et des fleurs sauvages. Mais aussi des sons de tambours, des pas des danseurs traditionnels, des accolades chaleureuses, d’art, de créativité, et de vibrations porteuses d’espoir. Un pays prospère et sécurisé, ou les femmes et les hommes sont égaux dans les instances de prise de decision : Bienvenue aux pays des mille collines au coeur de l’Afrique !

Il y a des endroits qui nous rappellent notre enfance, tumultueuse par moments, mais nostalgique. Une beauté naturelle et une profondeur culturelle qui se marient avec la modernité. Kigali c’est cela, et plus encore.

La ville a détrôné Casablanca à la deuxième place du classement africain en tant que rendez-vous favori des conférenciers venus du monde entier, derrière Cape Town. Il faut dire que le visa octroyé à l’arrivée à tout citoyen du monde, le climat des affaires favorable, ainsi que la compagnie Rwandair servant de plus en plus des villes arrangent bien les choses.

Les ‘Kigalois’ son éduqué à la discrétion, chaleureux quand il le faut, mais respectueux de la vie privée. Ce qui est rare c’est de se faire accoster pour un autographe ou un selfie. La ville est hospitalière et gratifiante. Il n’est pas rare de croiser une star planétaire passant son chemin dans les rue propres, vertes et sereines, ou dînant dans un des restaurants huppés de Kigali.

Les visiteurs se sentent chez eux. Ils redécouvrent une Afrique perdue. La ville rend hommage aux pères fondateurs, aux héros des indépendances, mais aussi aux jeunes perturbateurs high-tech et au modernisme, avec la connection à la fibre optique couvrant tout le pays. Une ville donc en phase aussi bien avec son temps (moderne), mais aussi avec l’histoire africaine, culturelle et traditionnelle.

L’établissement ‘Amata n’Ubuki’ s’inscrit dans ce registre-là ; un espace paisible et sophistiqué, Son nom fait un clin d’oeil au Rwanda des contes anciens: ‘pays de lait et de miel’. A l’entrée on découvre une oeuvre d’art représentant le ‘Transform Africa’, sur le coté, des portraits de Thomas Sankara et du Che, avec des discours révolutionnaires.

Ses chambres qui n’ont rien à envier aux options cinq étoiles qu’offre la capitale, sont décorées dans les moindres détails.

Tout y est conçu dans un parfait équilibre qui apaise les visiteurs et ravive cet espoir d’une Afrique emergente. Un havre de paix, idéal pour se reposer ou travailler, à deux pas du terrain de golf et son jardin à l’anglaise juste en face. L’endroit est pratique pour les conférenciers car situé à une dizaine de minutes à pied du mythique Kigali Convention Center.

Il existe une expression Kinyarwanda qui dit: ‘qui a une précieuse femme a une précieuse demeure’. Les deux dames, Charlotte et Francine qui tiennent l’établissement y ont apporté leur goût précieux.

En vacances êtes-vous plutôt city, plage, nature?

Plage pour la détente et la méditation, j’habite au bord du lac de Neuchâtel en Suisse, pour moi être au bord de l’eau c’est comme prendre une douche intérieure, l’eau m’apaise.

Le voyage en 3 mots
Découverte, rencontre et culture

Votre voyage de rêve
Le tour d’Afrique en voiture
Je connais peu de pays Africains, mon rêve, c’est de faire le tour d’Afrique en voiture.

Un lieu fétiche
Chez ma copine Odette, hôtel Paradis Kivu, l’hôtel est au bord du lac Kivu. En face on voit les volcans de RDC. C’est l’endroit exceptionnel pour la méditation.

Un hôtel
Hôtel Mille Collines à Kigali (pour l’histoire)

Le meilleur restaurant du monde
Chez mon ami John, le restaurant Poivre Noir à Kigali.

Sur une île qu’est-ce que vous emporteriez ?

Mon iPhone et Mégaboom, pouvoir communiquer avec mon mari et écouter la musique

Un retour dans le temps
Les années 60, une période révolutionnaire dans tous les domaines.

Votre dernier voyage
A Ruhengeri, je suis allée voir les gorilles de montagne, j’ai accompagné mon mari pour lui faire plaisir, après une 1h30 de marche à 3000 m d’altitude, je me suis retrouvée en face d’un gorille mâle dominant et pour moi c’était une expérience exceptionnelle, j’ai remercié mon mari et je voulais dire merci à Rwanda Development Board, d’avoir mis ce projet en place, l’organisation est impeccable.

Votre prochain voyage
Botswana, grâce à votre article, vous m’avez donné envie de découvrir ce pays, merci à votre équipe.

Qu’est que vous demanderiez si la réponse était « Oui » ?
Est-ce que le Rwanda sera la Suisse d’Afrique ?
J’ai la double nationalité, Rwandaise et Suisse, la suisse est mon pays d’adoption. Aujourd’hui je vis entre les deux pays. Le Rwanda est en train de devenir la Suisse d’Afrique, c’est incroyable mais vrai.

Dates clés

5 dates :
1986 : premier long voyage en avion
1990 : la libération de Nelson Mandela
1994 : Arrêt du génocide des Tutsis rwandais par le FPR (Front Patriotique Rwandais)
1995 :J’ai mis les pieds pour la 1ere fois au Rwanda, pays que j’aimais sans le connaitre
2012 : Création de ma première entreprise « Zawadi Swiss Luxury »