Elle est belgo-congolaise et directrice de création et styliste basée à Dubaï. Jennifer Kolomoni, également appelée Bambi en hommage à son arrière-grand-mère de Mbuji Mayi, possède une vaste expérience dans le domaine du stylisme commercial, éditorial et des défilés de mode.

Elle a commencé sa carrière en tant que responsable des relations publiques dans l’agence de relations publiques belge plus réputée TANDEM et a travaillé pour Louis Vuitton, Estee Lauder beauty, Hackett London, et bien d’autres.

À Dubaï, Jennifer a travaillé en tant que PR pour le concept store MAHANI. Elle a ensuite travaillé sur divers projets en tant que spécialiste des événements de luxe, notamment les défilés de mode pour Saks 5th Avenue, Van Cleef & Arpels, Guess, Chanel et Louis Vuitton Haute Joaillerie, pour n’en citer que quelques-uns.

Ayant une obsession constante pour la mode, Jennifer a décidé de se consacrer à plein temps à la direction créative, à la mode et au stylisme de la garde-robe. Elle est maintenant représentée exclusivement par MMG Artists. Des marques lifestyle au luxe haut de gamme, elle a stylisé et offert des services de direction créative pour Tiffany & Co, Chanel, Christian Dior, Chopard, Chaumet, Ounass, TOPSHOP, Charles & Keith, Pepsi, Oppo, Puma, Adidas, Victoria’s Secret, H&M, The Social Foot, Vogue Arabia, Grazia, Harper’s Bazaar Arabia, Haya Magazine, Marie Claire, Hia Magazine et ELLE Middle East.

La vertu à laquelle vous tenez le plus
La générosité, je pense qu’il y a beaucoup de beauté à donner du coeur. Je crois aux lois de l’univers et avoir un coeur ouvert attire de grandes choses.

La qualité préférée par les autres
La gentillesse. Elle rend le monde meilleur.

Votre idée du bonheur
Je pense que le bonheur, c’est d’être aligné spirituellement, mentalement et physiquement. J’ai dû apprendre à me montrer d’abord et à créer cet alignement afin d’être heureux. Le bonheur ne s’acquiert pas avec quelque chose d’extérieur à nous-mêmes. Je suis heureux de savoir que je peux toujours compter sur moi, même si je perds tout, je serai toujours bien parce que je m’ai. C’est ce qui me permet d’entrer dans le monde et de me montrer aux autres. Puis vient la santé et l’abondance sous toutes ses formes. Et enfin et surtout, une vie débordante d’amour et de belles relations.

Votre idée du malheur
Ne pas avoir la paix intérieure, se sentir vide, ne pas avoir la soifde vivre. Si vous n’étiez pas vous-même, qui aurais-je voulu être ?
Diana Ross probablement, elle est audacieuse, emblématique et sans complexe. L’énergie qu’elle dégage est très généreuse et chaleureuse. Elle est toujours féminine et sûre d’elle. C’est le genre de femme que j’aspire à être.

Ce que vous détestez par-dessus tout
Abus et avidité. Je déteste le fait que nous vivions dans une société qui crée des inégalités permettant à certaines parties du monde de s’épanouir et à d’autres de périr.

Les fautes qui vous inspirent le plus d’indulgence
L’insécurité, j’ai dû apprendre à me pardonner d’abord pour mes propres démons et j’apprends donc à être plus indulgent envers les autres lorsqu’ils agissent par insécurité.

Le don de la nature que vous aimeriez avoir
J’aurais aimé pouvoir voler, dans mes rêves je vole souvent, c’est fascinant. Se transporter sans moteur ni aide technique.

Que demanderiez-vous si la réponse était “oui” ?
Vais-je trouver et vivre dans mon vrai but, accomplir mon destin ?

Votre état d’esprit actuel
Mes pensées sont dispersées mais mon esprit est en quelque sorte à l’aise, je suppose que je suis à une bonne place dans ma vie