Sélectionner une page

Crown Heights, à Brooklyn, est réputé pour son ambiance décontractée, ses belles maisons de briques brunes et ses innombrables bâtiments historiques à chaque coin de rue. Bien que Brooklyn abrite le célèbre musée de Brooklyn, de nombreux magasins spécialisés et une communauté multiculturelle de résidents locaux et étrangés, la force de ce quartier réside dans sa culture gastronomique.

Situé à l’angle de Park Place et de l’avenue Bedford se trouve le Café Rue Dix, un bistro sénégalais fondé par le couple Lamine Diagne et Nilea Alexander qui voulaient ramener un extrait de leurs racines à Brooklyn. À mon arrivée au Café Rue Dix, je me suis très vite senti comme à la maison: l’atmosphère m’était familière et il était très clair, compte tenu de la diversité de la clientèle, que Café Rue Dix avait créé plus qu’un simple bistrot : une communauté d’individus amusants et partageant les mêmes idées, qui prennent du plaisir à se réunir autour d’une cuisine savoureuse et réconfortante. 

Le Menu

Personnellement, j’adore quand un restaurant est capable de rester fidèle à sa propre identité tout en restant capable de pimenter les choses de temps en temps. J’ai été impressionné par la façon dont le Café Rue Dix associe avec impertinence des mets européens et sénégalais de base sur sa carte, tout en offrant aux clients la possibilité de s’en tenir à des plats classiques avec une touche traditionnelle ou d’essayer quelques spécialités sénégalaises plus expérimentales. Le côté occidental du menu est supervisé par le chef Ramon Ramirez tandis que les plats sénégalais sont préparés par Khady Diba. La lecture du menu est une expérience en elle-même et je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer l’un de mes plats sénégalais préférés depuis l’enfance: le Thiéboudienne, une carpe rouge cuite à feu doux avec du riz et de nombreux légumes comme la citrouille, le manioc, l’aubergine et la carotte.

Pourtant, j’étais d’humeur à gouter le sandwich au steak, qui a déjà beaucoup fait parler de lui à Brooklyn, et j’ai vite compris pourquoi : le délicieux pain ciabatta au romarin est généreusement garni de côtes de bœuf tranchées, d’oignons caramélisés, de poivrons rouges grillés, de sauce chimichurri, de fromage bleu fondu, et servi avec un choix de frites ou une salade verte. Le summum du plaisir! 

Le Service

Excellent. Les serveurs sont aux petits soins des clients pour leur offrir la meilleure expérience possible. Les plats et les boissons ont été servis rapidement, sans délai.

L’Ambiance 

L’ambiance au Café Rue Dix capture l’essence d’un lien communautaire autour d’un bon repas. Il semblait presque que tous les clients assis et dînant se connaissaient. La musique est assez douce pour avoir une conversation et étant assis au bar, j’ai eu la chance de recevoir du barman une leçon sur le le processus de préparation de ses cocktails fétiches.

L’Addition

Des prix tout à fait raisonnables. Mon délicieux sandwich au steak a couté 17 $, accompagné d’un cocktail à 12 $.

Le Lieu

L’emplacement du café est assez central, mais ce qui m’a le plus frappé, c’est l’aménagement intérieur : L’espace chaleureux, décoré de motifs géométriques rappelant les textiles sénégalais, est joliment aménagé avec de la lumière naturelle dans la journée, une ambiance assez aérée parfaitement adaptée pour passer du temps entre amis ou pour une réunion autour d’un repas réconfortant.