Sélectionner une page

Bali fascine. Des rizières aux temples, des plages magnifiques à l’étonnante gentillesse des habitants, elle semble être une destination obligée. Pourtant, la petite île volcanique à la végétation luxuriante garde encore des secrets qui ne se révèlent qu’aux voyageurs curieux n’hésitant pas à sortir des sentiers battus. Les Editions Jonglez nous présentent un aspect insolite
de l’île de dieu.

Le FESTIVAL DE TAMAN
Les amateurs de sensations fortes apprécieront le parc d’attractions du Taman Festival, désaffecté depuis l’an 2000. Constamment envahi par la végétation, les plantes grimpantes et les lianes grignotant les façades sculptées lui confèrent le charme des temples perdus dans la jungle.

LES TABOUS DE BUNUT BOLONG
Bunut Bolong est le nom d’un figuier qui, au fil du temps, a enjambé la route spectaculaire qu longe l’ouest de Bali du nord au sud. Les locaux le considèrent comme un grand candi bentar (« porte fendue » d’un temple), qu’un hindou ne peut franchir sans une préparation spirituelle appropriée.

LA PLAGE HANTÉE DE MEDEWI
Le sable noir de la plage de Medewi est connu tant des surfeurs que des pratiquants et recèle une certaine dose de mystère. Apparitions fantomatiques, guérison de rhumatisme, elle s’impose au flâneur comme un véritable lieu mystique.

LES BATEAUX DE PÊCHE DE PERANCAK
Rappelant les drakkars vikings, les embarcations de Perançak font partie des bateaux de pêche traditionnels les plus spectaculaires du monde. Chacune de ces embarcations mesure environ 20 mètres de longueur et leurs mâtures se dressent à quelque 8 mètres au-dessus des eaux miroitantes de la baie.

 

 

KEBUN RAYA JAGATNATHA
À l’écart des circuits de touristes, le temple Kebun Raya Jagatnatha est le plus souvent vide, ce qui laisse aux curieux la chance de contempler les statues et les immenses ailes sculptées en pierre noire du Garuda, l’homme-oiseau servant de monture à Vishnu.

LES FABRICANTS DE MARIONNETTES DU VILLAGE DE NAGASEPAHA
Dans le petit village de Nagasepaha, près de Singaraja, une famille perpétue deux des arts traditionnels qui se perdent à Bali : elle fabrique des wayang kulit (marionnettes en cuir destinées au « théâtre d’ombres ») et des peintures sur verre minutieusement détaillées.

LE PARC AUX PAPILLONS DE BALI

En s’élevant de Tabanan vers les pentes du mont Batukaru, l’air se rafraîchit et devient plus humide tandis que la végétation se fait plus luxuriante : ces conditions constituent l’habitat idéal des papillons. Un parc aux papillons y est installé depuis 1993.

LE CENTRE DE SOINS POUR LA FAUNE BALINAISE
Le centre de soins pour la faune balinaise dispose d’installations pouvant abriter près de 100 animaux et le visiteur y observera probablement 30 espèces différentes. Cet hôpital particulier soigne et rééduque d’improbables créatures avant de les relâcher dans la nature.

LA FORÊT DES SINGES DE SANGEH
Le village de Sangeh possède une forêt de 14 hectares comprenant 2 000 muscadiers plantés au XVII e siècle pour décorer le jardin royal du Royaume de Mengwi. De nos jours, ces lieux hébergent de nombreux macaques dont beaucoup ne sont pas farouches.

Editions Jonglez
25 RUE DU MARECHAL FOCH 78000 VERSAILLES FRANCE
[email protected]