Sélectionner une page

Nous sommes fin novembre et entamons le bouclage du premier numéro de l’année 2021 que nous dédions plus que jamais au voyage en Afrique, à la découverte et à l’Autre. Plus que jamais, nous croyons que nous pourrons contribuer ensemble, différemment et mieux que dans le monded’avant.

La COVID-19 qui a précipité notre monde dans l’inconnu, faitvoler en éclat nos belles certitudes, met en exergue, entre autres, notre consommation compulsive, réduit à néant des économies et a frappé l’industrie du voyage. Mais l’absence de voyageurs internationaux sur le continent constitue indéniablement une opportunité pour l’Afrique qui doit réécrire son récit africain du voyage afin d’attirer ce nouveau marché de voyageurs issus du continent. Un tourisme en Afrique, plus éco-responsable, qui consomme “hyperlocal”. C’estpossible. Et nous l’appelons de tous nos voeux.

En ce début d’année, j’ai plus que jamais acquis la convictionque cet  “Autre”, au-delà des mots, nous relie à nous même, à notre humanité charnelle et existentielle, à notre histoireet que cette unité nécessaire au bien vivre ensemble, est indispensable à la création d’un monde résilient et bienveillant. Ensemble, nous décidons en 2021 de continuer à incarner le changement dont nos enfants témoigneront un jour. On apprend alors à mieux se connaitre, à trouver ce qui a du sens pour nous, on apprend la résilience. Ce propos est plus que jamais d’actualité: L’homme est un nomade, il est fait pour se promener, découvrir ce qu’il y a de l’autre côté dela montagne, ce qui le différencie, ce qui le relie à “l’Autre”… Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi même le chemin (Bouddha).

En 2021, partons pour de nouveaux voyages avec Hamaji Magazine, continuons d’explorer ensemble de nouveauxchemins qui nous mèneront les uns vers les autres.

Hamaji Magazine poursuit ses explorations du continent africain. Dans ce numéro 30, nous vous proposons une odyssée verte dans la nature en Afrique du Sud. Nous découvrirons les coulisses du retour chez lui, à Kinshasa, du célèbre chanteur congolais Damso. Encrons en nous les dix raisons de rêver bientôt à un nouveau voyage à Madagascar.

Je remercie les annonceurs de Hamaji Magazine qui soutiennent notre travail et notre engagement pour offrir de la lecture sur le continent africain, en priorité en RDC où nous sommes installés, merci aux lecteurs d’Hamaji Magazine depar le monde qui collectionnent tous les numéros de notre publication et qui nous suivent sur les réseaux sociaux.

Au moment où nous bouclons cette édition, où une petite minorité d’entre nous aurons le privilège merveilleux d’être connectés à la magie des fêtes de fin d’année, je souhaiteà chacun d’entre vous, une belle et heureuse année 2021.Puissions-nous alors retrouver les caravanes des nomades. Mieux nous défaire de nos peurs, tenir la main d’un amour, aux portes du désert retrouver notre âme.

Bonne lecture de Hamaji Magazine 30, surtout continuez de prendre soin de vous.

#Ensemble.