L’été annonce le début des vacances pour l’African Missioner. L’Europe pendant un mois et demi, en quête de nouvelles émotions.

Premier stop: Luzern près de Zurich, région réputée pour le panorama unique qu’offrent les Alpes.

Dominés par la quête de l’inconnu et du dépaysement, mon guide hors pair et moi même nous lançons, carte en main, dans un périple plutôt ambitieux.

vacances dans les alpes suissesNotre objectif : Un trek de 4 jours vers les eaux bleues du lac Bannalp (1587m) caché derrière l’intimidant Mont Bannapler Schonegg qui culmine majestueusement à 2250 mètres d’altitude. Un défi de taille, car il nous faudra en effet parcourir vingt-quatre kilomètres en empruntant un itinéraire très peu fréquenté, nos sacs à dos de trente kilos avec pour seul GPS trois cartes et une vieille boussole. Les premiers kilomètres annoncent déjà la couleur et nous réalisons que nous venons de nous lancer dans un vrai challenge physique.

Après trois jours au milieu des bovins, deux nuits dans une tente flambant neuve et heureusement parfaitement imperméable, une tempête ponctuée de grêle, de vent et de tonnerre, un festin gastronomique partagé avec un fermier local, quatre plaquettes du meilleur chocolat suisse, un troupeau de chamois et d’innombrables fous rires, courbatures et bleus, nous atteignons enfin le sommet de Bannapler Schonegg. Expérience plutôt physique qui plonge le randonneur dans une semi-méditation. Mais la vue exceptionnelle et la fierté que l’on peut ressentir une fois en haut en valent vraiment la peine. Et lorsque la brume s’efface pour laisser apparaître le lac de Bannalp, diamant turquoise dans son écrin de verdure, on se frotte les yeux! La descente jusqu’à Engelberg (un must aussi bien en été qu’en hiver) se fera en téléphérique.

Si vous êtes du genre à avoir la bougeotte, vous serez heureux d’apprendre qu’Engelberg propose un nombre d’activités variées pour ravir novices, amateurs aguerris et professionnels (via ferratas, kayaks, pêche, escalade, golf et observation de la faune pour n’en citer que quelques-uns).

Dans le cas contraire, si vous avez survécu à votre première randonnée alpine et que votre corps tout entier en porte les séquelles, offrez-vous un moment de détente dans le spa princier du Ramada Hotel à Engelberg (réservations : regina.titlis@h-hotels.com).

 

The African Missioner

 

Texte et photos Maxime Delafoy